•  

    Esquisse

     

     

    Esquisse tracée
    sur un cahier d'écolier,
    de ma main fébrile,
    mes yeux écarquillés.

    C'est un visage de femme,
    tracé à l'encre bleue
    saupoudré de soleil,

    pulvérisé du feu
    de mes reves éventrés
    de madone aimante
    qui m'aurait consolée.


    votre commentaire
  •  

    Un chat

     

    Un chat tigré orange
    regarde à travers
    la fenêtre d'une maison
    aussi blanche
    que mon ciel de lait.

    Il regarde loin, très loin.
    Ses vibrisses aux aguets
    en disent long
    sur sa mélancolie,
    sa profonde nostalgie.


    votre commentaire
  •  

     

    Les toits de Paris

     

    Sous l'aurore blonde,
    les toits gris de Paris
    apparaissent ignés,

    et dans l'âtre rouge
    de leur cheminée,
    sortent les flammes
    de leur aube passée,

    comme un soleil en sang,
    dans le ciel incendiaire
    d'un jour de février.

     


    votre commentaire
  •  

    Aurore

     

    Tu transperces mon ciel de lait,
    les toits bleus des maisons,
    les frondaisons
    des arbres enchevetrés,
    les lampadaires qui veillent
    mon corps émietté,
    les nuées étalées sans raison,
    après l'aube rouge
    de ce jour morose,
    après ma nuit écartelée.


    votre commentaire
  •  

    Déréliction


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires